Ah les plages de la Côte basque…⛱️

Vous êtes nombreux à nous poser la question, et on est ravi de pouvoir vous y répondre sans rougir et en toute objectivité : oui nos plages sont canons ! ?
Qu’elles soient encadrées de falaises, à proximité immédiate de la route, familiales, plus confidentielles, recouvertes à marée haute, magnifiques à marée basse, faciles d’accès, difficiles à atteindre, elles valent le détour !

Là encore, vous le devinez, la diversité des plages prime à Bidart !

Une chose qui met tout le monde d’accord : il y a 6 plages surveillées en saison & l’une d’entre elles est même labellisée Handiplage et ça c’est chouette.

Les MNS veillent au quotidien en saison pour assurer la surveillance des plages. Connaissez-vous les règles de baignade et la pratique de la discipline du Sauvetage Côtier en Mer ? On vous en dit plus dans l’article de blog dédié au Bidart Océan Club ICI.

La qualité des eaux de baignade est contrôlée quotidiennement pour assurer la baignade en toute sécurité. Des contrôles sont également effectués par l’ARS (Agence Régionale de Santé).

? Les informations relatives aux conditions de baignade (couleur du drapeau et ouverture de la plage) sur l’ensemble des plages de la Côte Basque sont diffusées en temps réel sur l’application gratuite Kalilo. Disponible sur Android et Apple.

Et pour en savoir un peu plus sur nos plages, on vous les présente du nord au sud, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix !

Nos plages

Ilbarritz

Au nord de Bidart, et à deux pas de Biarritz, elle est surplombée de son emblématique château. Elle est très belle et facile d’accès avec ses parkings à proximité. A marée basse, elle laisse apparaître des zones rocheuses qui la rendent encore plus ?.

Pavillon Royal

La plus sauvage et la plus grande des plages de Bidart. Elle est difficile d’accès et ne comporte pas de parking. Il faut emprunter un long chemin au bout d’une impasse pour pouvoir y accéder.

Elle doit son nom à la belle demeure qui la surplombe, édifiée pour la reine Nathalie de Serbie, qui fut un casino et salon de thé pendant les “années folles”.

Erretegia

En contrebas d’un cirque remarquable de nature qualifié d’espace naturel sensible par le département, Erretegia est également le point de départ du Sentier du Littoral.

Transformée par l’homme il y a quelques décennies pour la rendre plus urbaine et propice à l’exploitation touristique, elle a heureusement bénéficié, l’année dernière, d’un ambitieux plan de renaturation.

Le concept : supprimer les routes et les plantes exotiques invasives, s’adapter aux changements climatiques et laisser la nature locale reprendre ses droits et favoriser le développement de la biodiversité.

Plage du Centre

Au cœur du village, c’est le lieu de rendez-vous des familles et des surfeurs. Sa digue la rend reconnaissable parmi 1000, elle est réduite à marée haute, mais on peut tout de même profiter de sa promenade et de la terrasse du restaurant-snack Anaia ouvert toute la journée.

Terrain de jeu des enfants de Bidart licenciés au club de surf du Bidarteko, la plage du Centre a une place particulière pour les bidartars. Pour en savoir plus découvrez l’article de blog sur le “BKO” ?.

Uhabia

Attrayante et facile d’accès, elle est située à proximité de nombreux commerces et restaurants. Elle est labellisée Handiplage et propose un service de tiralo sur réservation.
→ Vous souhaitez réserver un tiralo ? cliquez ICI.

Elle se situe à l’embouchure du fleuve éponyme et marque également le point de départ de la Voie Verte de l’Uhabia, piste cyclable et sentier piéton, qui traverse Bidart en longeant le fleuve.

L’été, Allyson de Bidarte’O installe sur la plage une piscine chauffée pour animer ses cours de natation, plus d’informations ICI.

Parlementia

Au sud de Bidart, elle est connue des surfeurs pour sa vague mythique. Elle est entourée de zones rocheuses qui sont de véritables petites piscines à marée basse ?