Sur les pas d’Henri Rateau
Henri Rateau
Ce week-end (19 & 20 septembre 2020) ont lieu les Journées Européennes du Patrimoine 2020.

Cette année, la ville de Bidart met à l’honneur l’architecte le plus emblématique de l’histoire de la commune : Henri Rateau.

Au programme de ces journées du patrimoine bidartar :
  • Une exposition qui présente une sélection de plans originaux de l’architecte, prêtés par les archives départementales ou par la famille Rateau.
    Du 17 au 23 septembre, à la galerie Pili Taffernaberry.
  • Des visites commentées à la découverte des œuvres de l’architecte à travers la ville, menées par nos guides bénévoles Martine et Roberto.
    Les 19 & 20 septembre, à 9h30 ou 10h30. Les places sont limitées. L’inscription se fait à l’Office de tourisme ou en ligne.
  • Des ateliers numériques pour apprendre à mettre en valeur les bâtiments patrimoniaux grâce à la « photogrammétrie », un procédé qui permet le scan d’objets en 3D grâce à un simple appareil photo.
    Les 19 & 23 septembre, de 10h à 13h, à la bibliothèque Toki-Toki, sur inscription.
  • Une présentation du livre « Basque[s] » qui propose un regard à 360° sur le Pays Basque aujourd’hui. L’ouvrage est présenté par des membres de la Société des Amis du Musée Basque, dont deux auteurs : le géographe Pierre Laborde analyse la dynamique urbaine et rurale des pays basques ; Béatrice Lahargoue apporte les preuves de la renaissance de la langue basque grâce au développement volontariste de son enseignement.
    Le 25 septembre, à 18h30, à la bibliothèque Toki Toki.
 Si vous n’êtes pas en vacances à Bidart au moment des Journées du Patrimoine, pas de souci !
Le carnet du patrimoine #2 propose un parcours à la découverte des œuvres d’Henri Rateau dans la ville, à faire en autonomie.
Le document est téléchargeable ici ou disponible à l’Office de tourisme.

Et si vous aviez manqué les journées du patrimoine l’année dernière, le carnet du patrimoine #1 proposait une visite du quartier de Parlementia « De la chasse à la baleine à la villégiature ». Il est également téléchargeable ici.
 
Originaire de Bourges, Henri Rateau (1886 – 1950) s’installe à Bidart au début des années 20.
Géomètre, il borne les nouveaux terrains voués à la construction.
Architecte, il dessine des villas de taille modeste auxquelles il applique les principes du style néobasque.
Au total, il est l’auteur d’une trentaine d’édifices de tous types localisés aux alentours de la place Sauveur Atchoarena, mais pas seulement. Certains d’entre eux sont devenus de véritables repères et façonnent l’image de la ville : la mairie, l’ancienne poste (récemment transformée en auberge), l’ancien préventorium Maurice-Pierre (devenu un centre de vacances), les anciennes écoles (devenues la bibliothèque Toki-Toki) ou encore l’hôtel Iguskia (devenu une résidence).