Comment imaginer de nos jours qu'il y eut à la plage de l'Uhabia un port aussi important que ceux de Biarritz ou Saint-Jean-de-Luz?

On en trouve pourtant des traces depuis le XIIè siècle, époque où les marins bidartars harponnaient des baleines. Le fleuve côtier Uhabia servait de chenal aux pinasses qui étaient ensuite tirées sur le sable. Sous François1er, les filles couraient vendre les sardines à Bayonne. Et Louis XIV y embaucha des corsaires.

La plaque patrimoniale 12* rappelle ce passé. Au XVIIIè S., les tempêtes et éboulements ont eu raison de cette aventure humaine.

Malgré tout, il y eut même dans les années 1920 un projet de port de plaisance: c'étaient les "Années folles"!

Basandere

 

* La plaque patrimoniale 12 est fixée sur la passerelle au dessus de l'Uhabia.