Dans les années 1950, étant enfants, nous nous précipitions après la messe vers le stand du Moulin de Bassilour, dressé à la sortie de l'église à l'ombre des platanes.

Nous prenions des gâteaux basques à la crème pour le dessert du dimanche. Le moulin, dont l'entrée affiche la date de 1741 (mais sans doute plus ancien) fonctionne toujours sur un affluent de la rivière Uhabia.

Ses deux meules de pierre en activité permettent de moudre simultanément farines de blé ou de maïs. On peut s'y approvisionner en pain de campagne, méture, sablés et gâteaux basques à la crème ou à la confiture de cerises.

                  

Bon appétit!       On egin!