La machine à laver est un progrès indéniable pour les femmes d'aujourd'hui. Mais nous avons perdu le contact... Lorsque les mères de famille ou lavandières de métier se retrouvaient au lavoir, ça jacassait! 

Tous les potins du village circulaient et les coups de langue concurrençaient les coups de battoir. 

A Bidart, un seul rescapé, celui de "Plazako Iturria", témoigne de cette époque pas si lointaine: il a été rénové et couvert en 1934. Son bassin de ciment est moins joli que les anciennes pierres, mais les rigoles permettaient de récupérer plus facilement le savon ou la brosse qui échappaient des mains.